bouton twitter

Partager sur Facebook

Petit essai du best-seller des roadsters, la Kawasaki Z750

Kawasaki Z750Kawasaki Z750 2008

Comment peut-on expliquer rapidement un tel succès ?
En 2008, Guéna et moi avons été chez le concessionnaire moto Axxess Machine à Lanester (Morbihan – 56). Nous avons eu la chance de comparer 2 des roadsters les plus vendus en France : la Kawasaki Z750 et la Triumph Street Triple. Un match entre 2 mondes bien distincts : l’Asie contre l’Europe. Commençons par la Japonaise affutée !

Avant même de monter dessus, la Kawasaki Z750 nous fait déjà craquer par son style tout droit sorti des mangas japonais : lignes modernes coupées à la serpe et des coloris flashis. Si je devais la comparer à une voiture, ce serait sans hésitation : une Lamborghini. Avec ses écopes de radiateur autour du 4 cylindres, son volume impressionne et je dirais même qu’elle en impose !

  1. La Kawasaki Z750 ... en bref
    1. Quelques caractéristiques techniques - 4 cylindres , 4 temps
      - Refroidissement liquide
      - 16 soupapes
      - 748 cc (68.4 x 50.9 mm)
      - 106 ch à 10 500 tr/min
      - réservoir de 18 litres
      - poids à sec : 203 kg
      - boite à 6 rapports
      - transmission par chaîne
    2. Autres informations - Vitesse maxi : 240 km/h
      - Consommation : 6.8 l/100km

Bilan de cet essai sur la Kawasaki Z750 (750cm3) de 2008

Un superbe moteur et une belle gueule, qu’est-ce qu’il vous faut de plus ? Accessible aux petits comme aux grands gabarits, la Z750 est facile à manier pour les débutants et possède un moteur souple et rageur pour amuser les motards confirmés.

Le N°1 des roadsters tient à son titre et concurrence les 600cm3, même sur les tarifs. On notera tout de même un freinage qui pourrait avoir davantage de mordant et l’absence de poignée pour le passager (ou passagère ;-). Les systèmes électroniques occupent la place habituellement dédiée à l’antivol et la trousse à outils.

avantage

Cylindrée – Caractère Moteur – Look – Prix

inconvénient

Aspects pratiques – Poids – Le duo – Freinage

Bref, on prend facilement la main sur une Kawasaki Z750. Attention tout de même aux excès de confiance, car la bête est vive et ne demande qu’à jouer sur les routes de ville ou de campagne. Belle et avec du caractère, on comprend mieux son incroyable succès !

Le 14 Juin 2008, Guéna et moi avons également essayé la Triumph Street Triple de 2008 (prochain essai à lire sur mon blog moto).

Bientôt, vous aurez l'occasion de faire partager vos impressions et vos avis sur toutes ces motos que j'ai eu la chance d'essayer.